Eczéma : vrai ou faux? Un point sur les idées reçues

No Comments

L’eczéma, que l’on appelle aussi dermatite, est l’une des maladies de peau les plus répandues (il représente 1/3 des visites chez le dermatologue en France). Malgré cela, il est souvent mal connu et pose questions. Pure Magazine répond à certaines idées reçues sur l’eczéma.

  • Certains aliments peuvent provoquer de l’eczéma.

Vrai ! Même s’il existe de nombreuses causes de l’eczéma, l’ingestion de certains aliments peut provoquer des poussées chez les personnes sensibilisées.

  • Après 7 ans, près de 8 enfants sur 10 voient leur eczéma disparaître.

Vrai ! Mais ces enfants conservent un niveau de sécheresse cutanée supérieur à la moyenne et une irritabilité qui peut durer toute leur vie. Il faut donc continuer à suivre ces enfants avec attention et faire évoluer les traitements progressivement. De plus, rien ne dit que l’eczéma ne réapparaitra pas lors de périodes stressantes ou pendant l’adolescence.

  • Le sport n’est pas recommandé pour les enfants souffrant d’eczéma.

Faux ! La pratique du sport n’est pas contre indiquée pour les enfants -ou adultes- souffrant d’eczéma. Notez cependant que la sueur ou l’eau de piscine ou de mer peuvent irriter la peau. Le sport s’entend donc à condition de respecter quelques précautions d’usage : après l’activité, il convient simplement d’hydrater le corps entier avec une crème adaptée.

  • L’eczéma de contact, c’est contagieux.

Faux ! On ne peut pas attraper l’eczéma d’une personne que l’on fréquente, aussi développé soit-il. L’eczéma de contact est une manifestation allergique de la peau lorsque celle-ci entre en contact avec une substance allergisante. Par exemple, le contact de la peau avec la laine d’un pull.

  • Ne pas soigner l’eczéma peut provoquer l’apparition d’un asthme.

Vrai ! Voilà il est indispensable de réaliser un bilan allergologique chez le patient souffrant d’un niveau eczéma élevé aussi tôt que possible pour pouvoir mettre en œuvre des traitement et suivi adaptés et de réduire les risques d’apparition d’une forme d’asthme.

  • L’eczéma peut réapparaitre à n’importe période de l’âge adulte.

Vrai ! Malheureusement, si 9 patients adultes sur 10 n’ont plus un eczéma actif qui perturbe leur quotidien, rien ne garantit la stabilité de cet état sur le long terme. Et les rechute peuvent trouver des origines diverses (physiques ou psychologiques).

  • Il faut prévenir son entourage de l’eczéma d’un enfant.

Vrai ! Il est en effet conseillé de prévenir le personnel enseignant pour qu’il sache réagir en cas de poussée. Il pourra prendre les bonnes dispositions pour mettre l’enfant dans les meilleures conditions (pas à proximité d’un chauffage, éviter les contacts avec certaines substances, etc.) et désamorcer certaines situations délicates, avec les autres enfants notamment.

  • La présence d’animaux « à poils » n’est pas recommandée.

Vrai ! Mais elle n’est pas complètement proscrite pour autant, à condition de respecter plusieurs règles de bon sens : ne pas faire dormir les animaux à poils dans la chambre des personnes atteintes, aspirer et aérer régulièrement l’intérieur, et limiter les contacts avec les animaux s’ils provoquent des poussées trop violentes.

Categories: Ma peau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *